Un Groupe plus grand, plus fort, plus sirop sport...

Le Bien ? le Mal ? On s'en fout, frappe encore !
Avatar du membre
Totoyaya
Participant(e)
Participant(e)
Messages : 329

Un Groupe plus grand, plus fort, plus sirop sport...

Message#1 » 17 mars 2007, 11:28

Aaah les jeux de mot et les titres à 2 Balles (évalué en franc pas en €uros)
- Monsieur C. !! La nouvelle équipe est opérationnelle. Nous avons eu du mal à réunir toutes ces compétences, mais je pense….

- « Huuum. Je sais ! »

L’homme assis derrière sont bureau dans un fauteuil très design lui coupas la parole d’un geste et d’une interjection…
Il était assis dubitatif, portant toujours sa veste en alpaga et son borsalino noir (reste d’une fin de soirée mouvementé qui sentait encore les relents de cigare).
Dommage le chapeau n’est plus à la mode …. II hésitât.. « Bob », il s’appel tous Bob ! Il imaginait déjà la suite des évènements jouant machinalement avec son étui à cigare chromé.
Nous disons donc l’équipe est formée, vous appelez ça une équipe ?

- « C'est-à-dire Monsieur, que… »

Une nouvelle fois la voix de Bob d’eu se taire.
- « Nous avons donc Un Andréalphus (et quelle Andréalphus…. Euu je m’égard) Un Baal, un Balberith, un Kronos, et un Ouika… Quoi un Ouika !!! Mais qui est allé me chercher un Ouika ??

- Ben en fait Monsieur la première mission se passait en Irak, il nous à sembler queee , Enfininin ça faisaiait plus couleur locale, et Euuuuh après le groupe était formé.

- « Ouai, admettons. Mais entre le ouika laché dans le Rue de Paris qui fait soufflé un vent de panique, Le baal qui ne peu encadré le Kronos, Le kronos qui manque de se faire déchiré par La Andréalphus, une gogo danseuse en plus.

- « Ceci dit la Mission fût une réussite, Les deux missions furent franchement bien menées »

- « Ne parlons pas de la première Elle n’a pas d’existence officielle, et ça nous évitera de parler de l’incident du Quick. (Il à eu raison de faire sauter cette salo..r.. de Quick j’ai horreur des Quick pensa Monsieur C.) Manque de discrétion. »

- Il n’a pas été possible de remonter jusqu'à l’auteur, ce dernier à même subtilement brouillé les piste avec un canular téléphonique…
Décidément Bob n’irais pas jusqu’au bout de ses phrases.

« Je sais, j’y étais »

- « Aah ? »

- Oui, Enfin n’en parlons pas disais je mais revenons aux derniers évènements.
La Gogo danseuse Aaaah si… et tellement…. Enfin d’aller à moitié estropier un membre du groupe, ce n’est pas très…
- « Monsieur C. d’après les évènements Elle ne pouvait pas savoir »

- Oui je lui pardonne (tien, Bob apprend à faire des phrases courtes)

Le Baal malgré tout il a quand même loupé une partie de la mission il était tout de même prêt à protéger le démon renégat sur la fin.

- En effet Monsieur mais le coup des grenades ce fut très fun et personne n’y a rien vu

- Mouai faute de débutant dirais je, Admettons.

Pour le Balbérith il a fait son job et contribué à la cohésion du groupe, ceci dit déclarer son propre véhicule volé, je veux bien mais continuer de rouler avec alors qu’on a un système d’antivol je m’interroge.
Tais-toi Bob (j’anticipe là).
Le Kronos franchement prétentieux imbue de sa personne merdeux morveux qui en plus fini par bousiller sa belle voiture sans remords (Y a plus de respect pour les couvertures bordel). Mais bon j’adore, un vrai démon !
Terminons avec le Ouika, franchement passons sur les explosions divers dans la capitale depuis qu’il est là. Mais tirer à la mitraillette sur une petite fille, certes Zombie, moi ça me fait penser à la différence entre le bon et le mauvais chasseur. Le mauvais chasseur il voit quelque chose bouger. Il tire. Le bon chasseur, il voit quelque chose bouger, il tire aussi mais ce n’est pas pareil.

- « hum Monsieur.. ?? »

(Quoi il ose m’interrompre Attention Bob)

Je dois attirer votre attention sur le fait qu’il s’agit d’un vrai musulman, qu’il à relativement bien réussi son intégration dans le groupe en limitant considérablement son débit de parole, surtout si on se refaire à la mission en Irak…
- « Assez !! j’ai dit on ne parle pas de cette mission. Quelle mission d’ailleur ? Elle n’a rien d’officielle (j’en ai mal à la tête de repenser à son débit de parole, comment ont-ils peu le louper…) Bon ceci dit le fun est en lui et ne prenons pas le risque de nous attaquer à une minorité manquerait plus qu’on me traite de raciste… »

Monsieur C. regarde sa montre, 5h00 du mat. Va bien falloir aller dormir. Et de toute façons c’est bien moi qui l’ai validé ce groupe. Reste à savoir comment les occuper. Je vais leur trouve une petite mission… Enfin la suite au prochain épisode…
(Ah joubliais) . « Bob ! Tu sert à rien…. »
Monsieur C. pris le Dossier Bob, à l’intérieur une feuille, son nom « Bob » et tout un tas de lignes chiffrées de descriptions. Du revers de son crayon utilisant une gomme il fit disparaître ces écrits. Bob disparu…
Bon ben je vais me coucher moi
La Neutralité s'exprime soit dans l'expectative soit dans l'action, changeant d'un extreme à l'autre

Avatar du membre
AdminOfPlaygroup
Administrateur
Administrateur
Messages : 3012
Contact :

Message#2 » 17 mars 2007, 13:34

Pov' Bob ... :(
Premier Prophète de Yhala - Divinité neutre vrai de l'informatique (et de l'électronique)

Avatar du membre
Mu1
Administrateur
Administrateur
Messages : 2236
Contact :

Message#3 » 17 mars 2007, 13:41

Pendant ce temps, au consulat d'Irak à Paris.

- "Pisque j'ti le dit !"
- "C'est pas possible, Usama !"
- "Pisque j'ti le dit ! Mi force pas à mittre plus di points d'ixplamation à la fi de la phrase !"
- "C'est pas possible, Usama !"
- "Pitain ! T'i sourd ?!
- "Mais tu te rends bien compte quand même que c'est vraiment surnaturel cette histoire là."
- "Y pourtant, ji ti le dis."

L'humain se frottait le font. Il suait à grosses gouttes devant ce qu'il venait d'entendre. Il avait quitté son domicile vers 20h40 parce qu'il ne supportait pas les épisodes des 4400... - vous savez bien, tous ces gens revenus du futur avec plein de pouvoirs - mais maintenant il aurait préféré voir la fin de la saison 3.

- "Tu te rends compte de ce que tu dis, Usama ? C'est pas possible ! Non, tu me montes un bateau, là..."
- "Ti mi crois pas ? Ti veux la preuve ? Ji peux ti montrer s'ti veux."

L'autre, intimidé, se coucha.

- "J'me couche, Usama."

Usama posa les cartes sur la table.

- "Quite-flush. Ti vois bien maintinant qui jy racontais pis d'histoires."
- "Putain Usama ! Deux fois de suite ! C'est pas possible cette histoire ! T'aurais pas cette chemise à fleurs ridicule, j'aurais dit que tu planquais les cartes dans les manches..."

Dans les manches... C'était à ce genre de remarques qu'Usama reconnaissait les mauvais joueurs de poker. Rien dans les manches...
Tant que l'on ne sait pas ce que l'on rate, on a aucun problème pour s'en passer.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron