L'atelier de Florimond

L'heure est venue de reformer l’élite secrète !
Wonder Coco
Pilier de forum
Pilier de forum
Messages : 1303

Re: L'atelier de Florimond

Message#11 » 28 oct. 2016, 11:02

Point historique: au XVIIe siècle, la plus part des unités militaires n'ont pas d'uniforme mais sont reconaissable à un jeu de couleur ou un signe distinctif. Par exemple, les mousquetaires du Roi (D'Artagnan et consorts) n'ont pas d'uniforme mais en service, ils portent un chasuble bleu roi à croix blanche.

"Et après, si on le libère avec bruit et fracas?"
"Mon ono est la frontiére entre les criminels et les justes. Seulement personne n'est totalement criminel, alors bien souvent ils se retrouvent partagés en deux."
Akodo Heichin

Avatar du membre
Mu1
Administrateur
Administrateur
Messages : 2229
Contact :

Re: L'atelier de Florimond

Message#12 » 29 oct. 2016, 00:41

Force est de constater qu'une opération d'extraction, dans ce milieu tout particulièrement, mise sur la discrétion. Si l'on veut rayer toute possibilité de confrontation, on s'offre quatre options a minima :

- falsification/imposture : du bagout et quelques faux documents et l'on repart avec le prisonnier par la grande porte.
- échange : on s'arrange pour kidnapper un ennemi de poids équivalent et l'on compte le restituer en faisant un échange. Pas très discret politiquement et l'on peut voir venir une embuscade avec espoir d'y survivre grâce à la maîtrise martiale des Lames.
- empoisonnement : les deux compagnies ont besoin de manger et se ravitaillent sans doute au village. Un ingrédient mystère rajouté à la nourriture ou l'eau et on obtient deux compagnies relativement inaptes au combat.
- Plan B : c'est évidemment fastidieux à trouver mais bon nombre de forteresses se prévoient un tunnel de fuite, au cas où. Ca ne garantie aucunement qu'on évite les combats mais comme le-dit tunnel débouche souvent dans le donjon, le gros des problèmes restent loin de soi.
Tant que l'on ne sait pas ce que l'on rate, on a aucun problème pour s'en passer.

Avatar du membre
AdminOfPlaygroup
Administrateur
Administrateur
Messages : 3008
Contact :

Re: L'atelier de Florimond

Message#13 » 31 oct. 2016, 16:42

Je pense que le plan de la forteresse doit exister quelque part, même sans ses tunnels. Ça nous serait utile si nous essayons une infiltration.
Je ne suis pas très chaud pour l’empoisonnement - sauf à les endormir. Ça se trouve ?
Premier Prophète de Yhala - Divinité neutre vrai de l'informatique (et de l'électronique)

Avatar du membre
Mu1
Administrateur
Administrateur
Messages : 2229
Contact :

Re: L'atelier de Florimond

Message#14 » 01 nov. 2016, 00:08

Qui parle de les tuer ? Une bonne colique suffit !
Tant que l'on ne sait pas ce que l'on rate, on a aucun problème pour s'en passer.

Wonder Coco
Pilier de forum
Pilier de forum
Messages : 1303

Re: L'atelier de Florimond

Message#15 » 01 nov. 2016, 13:42

Alors des plans de la forteresse, il n'y en a pas. Elle est juste réputée très difficile a enlever et facile à défendre. Notez que le renseignement militaire au XVIIE siècle est inexistant ou presque. Ensuite, l'empoisonement peut être une idée mais en règle générale, les châteaux et forteresses sont conçues pour être autonome en eau et nourriture. Ce qui inclu des vivres en grande quantité et une source ou des citernes dans le sein même de la fortification.

Pour l'alimentaire, la cuisine est faite sur place, ça impliquerai d'introduire un agent dans les cuisines quelques temps auparavant.
"Mon ono est la frontiére entre les criminels et les justes. Seulement personne n'est totalement criminel, alors bien souvent ils se retrouvent partagés en deux."
Akodo Heichin

Avatar du membre
Mu1
Administrateur
Administrateur
Messages : 2229
Contact :

Re: L'atelier de Florimond

Message#16 » 01 nov. 2016, 18:25

J'envisageais de prime abord une opération Commedia Dell'Arte avec une troupe qui viendrait animer le village, puis une représentation à la forteresse, ce qui nous permettrait évidemment d'y entrer puis d'en ressortir. Evidemment, si l'alarme est donnée, tout s'écroule pour nous et nos complices. Mais au moins, c'est flambant ! En outre, nous avons déjà les contacts.
Tant que l'on ne sait pas ce que l'on rate, on a aucun problème pour s'en passer.

Wonder Coco
Pilier de forum
Pilier de forum
Messages : 1303

Re: L'atelier de Florimond

Message#17 » 02 nov. 2016, 06:53

Mu1 a écrit :J'envisageais de prime abord une opération Commedia Dell'Arte avec une troupe qui viendrait animer le village, puis une représentation à la forteresse, ce qui nous permettrait évidemment d'y entrer puis d'en ressortir. Evidemment, si l'alarme est donnée, tout s'écroule pour nous et nos complices. Mais au moins, c'est flambant ! En outre, nous avons déjà les contacts.


La il y a de l'idée!
"Mon ono est la frontiére entre les criminels et les justes. Seulement personne n'est totalement criminel, alors bien souvent ils se retrouvent partagés en deux."
Akodo Heichin

Avatar du membre
Mu1
Administrateur
Administrateur
Messages : 2229
Contact :

Re: L'atelier de Florimond

Message#18 » 25 mars 2017, 16:05

L'incendie

Les dracs tenaient à présent prisonniers les Lames dans une petite vallée, bordée d'une falaise si abrupte que toute escalade en était impossible. Tout à l'autre bout, obéissant à une impulsion sadique, les scélérats avaient provoqué un incendie que le vent dominant propulsait directement vers les agents du Cardinal. Le regard de Florimond cherchait en vain un abri tout en estimant le temps que les flammes mettraient à brûler les quelques centaines de mètres de végétation et à arriver jusqu'à eux.

- Je crois que cette fois, nous sommes faits !
- Ci n'est pas unecor li moument di adieux, lança Florimond. Di quoi dispousons-nous ?
- Du fourbi habituel : nos lames, nos mousquets, un laissez-passer signé de la main du Cardinal, notre chevalière et sans doute quelque argent. Vous n'y voyez pas dès fois un moyen de ne pas finir rôti... ?
- Ma si, yustement ! rétorqua l'italien tout sourire.

Mais comment ?
Tant que l'on ne sait pas ce que l'on rate, on a aucun problème pour s'en passer.

Avatar du membre
AdminOfPlaygroup
Administrateur
Administrateur
Messages : 3008
Contact :

Re: L'atelier de Florimond

Message#19 » 29 mars 2017, 00:00

On peut tenter de souffler le feu avec la poudre de nos armes à feu. :D
Premier Prophète de Yhala - Divinité neutre vrai de l'informatique (et de l'électronique)

Avatar du membre
Mu1
Administrateur
Administrateur
Messages : 2229
Contact :

Re: L'atelier de Florimond

Message#20 » 29 mars 2017, 12:17

Evidemment que non !
Mais tu chauffes quand même !
Tant que l'on ne sait pas ce que l'on rate, on a aucun problème pour s'en passer.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron